Bientôt, un comparateur public des tarifs bancaires

Le gouvernement s’invite une fois de plus dans le fonctionnement des banques dont les frais sont considérés comme des freins à la consommation. Pour baisser leurs tarifs, le ministre des Finances espère aiguiser la concurrence entre elles par l’instauration d’un nouveau comparateur gratuit et en ligne des tarifs de base. Mais le souci de transparence concerne aussi les consommateurs et le ministre entend peser sur les commissions des banques afin d’inciter les paiements par carte sur les petits montants.

Les banques comme les carburants

L’actuel ministre des Finances Michel Sapin a annoncé le 21 mai dernier son intention d’instaurer un comparateur public des tarifs bancaires afin d’accentuer la concurrence entre les banques. Il s’agirait d’« une calculette, un système de comparaison gratuit des services et des tarifs » similaire à celui mis en place pour les carburants.

Offert par les banques, ce comparateur en .gouv.fr s’en tiendra aux principaux services de base et s’accompagnera d’une « garantie de neutralité ». Il appartient dorénavant aux représentants des banques et des consommateurs de remettre en octobre une charte garantissant la transparence et la fiabilité du système.

La mobilité bancaire automatisée

Ce comparateur participe à l’arsenal du gouvernement pour encourager les consommateurs à changer de banque plus souvent. Parmi les débats suscités par la « loi Macron », le thème de la mobilité bancaire est revenu sur le tapis et un amendement en ce sens a été voté par les sénateurs début avril. Partageant cet élan, Michel Sapin exige la simplification et la gratuité de la procédure de changement de banque déclarant que « L’objectif est désormais de le faire de façon industrielle et automatisée ».

Le paiement par carte, même en dessous de 15 euros

Michel Sapin souhaite que les banques diminuent leur commission auprès des commerçants de sorte que ces derniers autorisent les paiements par carte sur les petits montants. Si le dialogue échoue, le ministre envisage de présenter une loi. Quel sens du dialogue dans cette République !

 

D'autre actualités sur cette banque

Boursorama banque : au plus près des clients

Cela fait déjà près d’un mois que Boursorama banque verse une prime de 80 euros à toute personne ouvrant pour la première fois un compte Boursorama Essentiel +. L’offre, qui devait initialement s’arrêter le 30 novembre sera finalement reconduite jusqu’au dernier jour de l’année. Et reste bien sûr tout à…


Que Choisir monte encore au créneau pour dénoncer des tarifs bancaires en hausse

À l’heure où les ménages éprouvent quelques difficultés budgétaires pour finir le mois, l’association consumériste Que Choisir a décidé, une nouvelle fois, de venir défendre les droits des usagers et a donc comparé, dans son édition du mois d’avril 2012, les tarifs affichés par les banques traditionnelles, ce qui lui…