BNP Paribas, la passion cinéma

Cela fait déjà 8 ans de suite que BNP Paribas a décidé de prolonger Le Printemps du Cinéma du 21 au 27 mars 2012. A cette occasion, l’enseigne organise un grand jeu-concours qui va permettre de gagner des contremarques (2 par participant) de cinéma à 3,50 euros à partir du 15 février 2012.
Le jeu est également disponible sur Facebook. Pour jouer il suffit donc de se connecter au célèbre réseau social entre le 14 février et le 14 mars puis d’entrer son identifiant et son mot de passe Facebook.

Après connexion, on complète le formulaire d’inscription et ceci fait on accède à une page de jeu. Là, un visuel figurant des personnages dans une salle obscure est présenté. Le joueur n’a plus qu’à cliquer sur le personnage de son choix et le résultat va automatiquement s’afficher pour lui indiquer s’il a perdu ou gagné. Dans le premier cas, il pourra rejouer jusqu’à 5 fois de suite mais ne pourra gagner qu’une seule fois, et dans le second il remportera les contremarques et en sera averti par email.

BNP Paribas et le cinéma, c’est déjà une longue histoire….

En effet, cela fait plus de deux décennies que BNP Paribas soutien le cinéma, notamment via son Agence Audiovisuelle dans laquelle travaillent des experts en image. Mais aussi par la participation que la banque détient dans Cofiloisirs, une entreprise de financement et par le

rapprochement avec Fortis.

On ne sera donc pas étonné d’apprendre que, rien que pour 2011, l’enseigne a contribué à financer une centaine de longs métrages originaires de l’hexagone, ce qui représente 50% de la production française.

Il y a huit ans BNP Paribas et la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF) se sont associés pour mettre sur pieds La Rentrée du Cinéma.

L’année d’après, BNP Paribas soutint activement les films d’animation de Luc Besson, la série des « Arthur ».

En 2007 l’enseigne est devenue le partenaire exclusif des grands évènements du 7eme art en France, Le Printemps du Cinéma et La Fête du Cinéma.

Et c’est l’an passé que vit le jour la première Rentrée Cinéma BNP Paribas en collaboration avec la FNCF. A présent, la banque est le soutient numéro 1 des opérations mises sur pieds par la FNCF pour remplir les salles.

Rappelons également le partenariat que l’enseigne a noué en 2010 avec le cinéma le Trianon pour que cette salle mythique puisse le rester et être découverte par les futures générations.

Du long au court métrage il n’y a qu’un pas que le groupe a aussi franchi en étant partenaire du Mobile Film Festival qui promeut les petits films faits par smartphones par de jeunes franciliens.

Et l’on n’oubliera pas non plus le choix de la banque de soutenir également Les Toiles Enchantées, association qui permet aux jeunes hospitalisés de pouvoir profiter sans frais des derniers films depuis leur lit d’hôpital.

L’enseigne soutient en outre la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, au Grand Lyon Film Festival et à l’Académie des César. Et n’oublie pas le passé non plus en consacrant aussi des fonds à la restauration de vieilles bobines.

L’établissement bancaire apporte également ses appuis aux BNP Paribas Fortis Film days qui se tiennent dans plus de 400 salles obscures en Belgique.

Enfin chez nos voisins transalpins, BNL est le premier partenaire du Festival International du film de Rome.

D'autre actualités sur cette banque

Chez BNP Paribas, l’ouverture d’un compte à la Net Agence se fait en un Tweet

Sur Twitter, il est désormais possible d’ouvrir un compte chez BNP Paribas par simple échange de tweets avec @BNPPARIBAS_NET. Des services en ligne à la page Facebook, des applications compatibles smartphone au compte Twitter, les banques s’engagent tous les jours un peu plus dans la dématérialisation de la relation bancaire….


Les 3 jours Crédit conso de BNP Paribas

Avec le printemps, les projets fleurissent. BNP lance donc une offre de financement attractive ce week-end. Vendredi 30 mars, samedi 31 mars et dimanche premier avril 2012, il est possible de faire une demande de prêt sur le site de BNP Paribas, qu’on soit client ou non de l’établissement. Pendant…