Le courtage en ligne

Le courtage en ligne, proposé depuis une dizaine d’années, permet aux investisseurs de diversifier leurs placements, en venant compléter les solutions d’épargne plus populaires, jusqu’à présent, représentées par les livrets et les assurances vie. La disponibilité de telles prestations sur Internet a, en effet, attiré un nouveau public moins expérimenté mais aussi moins aisé, les tarifs affichés par ces nouveaux courtiers permettant de réaliser d’importantes économies tant sur les frais de garde que sur les passages d’ordres.

Les plates-formes en ligne qui proposent aujourd’hui d’investir en bourse présentent, en effet, des prix particulièrement attractifs pour ce qui concerne la gestion du compte-titres, celle-ci étant généralement libre de tous frais d’abonnement, de tenue de compte ou encore de droits de garde. Les frais de courtage, quant à eux, bénéficient également d’une tarification ajustée à différents profils d’investisseurs. Il est ainsi possible, pour les petits épargnants, souhaitant s’initier à ce type d’investissement, de passer, par l’intermédiaire de Fortuneo, par exemple, deux ordres gratuits par mois, tandis que Boursorama Banque propose, pour sa part, une formule permettant de réaliser de petites opérations pour un coût de 5,50 € chacune. Les épargnants plus actifs n’en ont pas pour autant été oubliés puisqu’ils peuvent eux aussi y trouver des offres parfaitement adaptées à leurs besoins ; Fortuneo leur permet, par exemple, de passer un minimum de 400 ordres par mois au prix unitaire de 5 €, alors que Boursorama Banque prévoit, pour sa formule la plus haute, un tarif de 9,90 € par transaction.

Les offres proposées ne présentent pas uniquement des avantages au niveau de leur coût, la diversité des instruments sur lesquels elles permettent d’investir constituent également un atout important dans leur développement. Il est, en effet, possible, par le biais de ces plates-formes d’accéder aussi bien à des actions, des obligations, des SICAV qu’à des produits dérivés tels que des certificats, des trackers, des CFD…
En plus de la diversité des tarifs et des supports proposés, ces plates-formes de courtage en ligne, particulièrement ergonomiques, permettent à leurs clients de bénéficier d’une information financière et boursière détaillée, complétée en plus par des outils d’analyse efficaces permettant aux épargnants de gérer au mieux leurs placements, et ce à quelque moment que ce soit et où qu’ils se trouvent. Cette nouvelle façon d’investir leur a également permis d’améliorer le suivi de l’évolution des différents cours en leur permettant de mettre en place des alertes SMS ou e-mail, entièrement paramétrables, afin que ceux-ci puissent prendre, le plus tôt possible, les décisions qui s’imposent lorsque cela s’avère être nécessaire.

Face à la multitude des solutions aujourd’hui proposées, chacun doit, avant d’arrêter son choix sur une offre, bien évaluer ses besoins, tant au niveau du montant des ordres qu’ils souhaitent passer qu’à celui de leur fréquence, des frais d’abonnement étant souvent prévus dans le cas où le nombre de transactions mensuelles n’est pas respecté ; ce fait pouvant, dans certains cas, augmenter considérablement, le prix de revient d’une formule qui, au départ, semblait particulièrement attractive.
Les courtiers en ligne ne cachent plus, à présent, leur volonté de conquérir un public toujours plus large, certains d’entre eux venant même de mettre en place une campagne publicitaire télévisée afin de toucher une clientèle de plus en plus diversifiée.

D'autre actualités sur cette banque

BNP Paribas propose la carte WE LOVE CINEMA ouvrant de nombreux avantages aux amateurs

Entendant s’impliquer toujours davantage dans le monde du cinéma, le grand groupe bancaire français BNP Paribas utilise tous les aspects de son domaine d’activité pour cela, comme ce dernier le prouve encore, grâce à cette nouvelle initiative prise de lancer la première carte bancaire ouvrant accès à des avantages exceptionnels…


BNP Paribas fait sa Rentrée du Cinéma en offrant 150 000 contremarques par l’intermédiaire de ses pages Internet

Ayant décidé de renouveler, pour la deuxième année consécutive, la Rentrée du Cinéma, entre le 12 et le 18 septembre 2012, le groupe bancaire BNP Paribas propose donc un blind test musical autour du cinéma, organisé du 16 au 29 août 2012, permettant alors de remporter 2 000 contremarques de cinéma…