Quatre banques françaises réussissent le « stress test »

La BNP Paribas, la Société générale, le groupe d’épargne (BPCE) et le Crédit agricole ont passé sans difficulté les concours du « stress test ». Rien d’étonnant pour Christian Noyer, président de la Banque de France  qui les déclarait être « parmi les plus solides d’Europe ». Le groupe franco-belge Dexia, supervisé depuis la Belgique, a lui aussi réussi l’examen.

Soumises à un stress supérieur à la moyenne, ces banques comptabilisent des fonds propres de 9,3 % en moyenne, avec 10,2 % pour la Société générale, située première du classement, derrière la BNP Paribas. Pour les autorités de la régulation, ces résultats confirment la stabilité des banques françaises qui ont su maintenir le cap lors de la crise, à l’exception de la BPCE, qui bénéficie de l’aide de l’Etat.

Mais cette aide reste minime si l’on la compare à celle que l’Allemagne ou le Royaume ont bénéficié pour se remettre dans les rails. En Europe, parmi les 91 établissements bancaires soumis à ce test, 38, aujourd’hui, bénéficie du soutien de l’Etat. Vendredi dernier, Christine Lagarde, ministre de l’Economie a ainsi déclaré que « les banques françaises ont passé le test avec une marge significative » ; malgré le risque souverain européen, les banques ont un portefeuille suffisamment équilibré pour supporter et faire face aux baisses de valeur.

D'autre actualités sur cette banque

Gérer son compte bancaire avec une banque en ligne

Carte bancaire gratuite ! *promotion valable en cliquant sur ce lien :Offre Fortuneo Banque * Voir les conditions sur le site Le développement des nouvelles technologies de l’information a, ces dernières années, apporté un nombre de changements considérables dans la vie quotidienne des Français, le secteur bancaire n’est pas resté…


ING Direct, ça fait quoi de changer d’air bancaire ?

ING Direct, dont la dernière campagne publicitaire est centrée autour de son slogan « Changez d’air bancaire, ça fait quoi ? «  a recueilli des témoignages spontanés de ses usagers. Ces derniers ne sont en aucun cas des professionnels du secteur bancaire et leurs propos sont aussi libres que subjectifs, sans aucune…